Le voyage d’étude: système de la protection et de la présentation du patrimoine culturel en Languedoc-Roussillon, France

Le voyage d’étude dans la région française Languedoc-Roussillon (04-10/11/15) a été organisé par l’Association croate des villes historiques HUPG, en collaboration avec l’Association nationale des villes et pays d’art et d’histoire et des villes à secteurs sauvegardés et protégés (ANVPAH & VSSP), le ministère français des Affaires étrangères et européennes, l’Ambassade de France en Croatie et la Région Languedoc Roussillon. Le but du voyage était d’apprendre sur le système de la protection et de la présentation du patrimoine culturel et historique en France et son utilisation durable à des fins touristiques et économiques. Délégation croate a été présenté avec les exemples de développement durable des villes avec un riche patrimoine historique et culturel, non seulement des villes plus grandes mais aussi des plus petites, ainsi qu’avec un exemple de la coopération transfrontalière entre la France et l’Espagne dans les vallées catalanes du Tech et du Ter.

Les représentants des villes historiques croates de Dubrovnik, Split, Trogir, Varazdin, Karlovac, Rovinj, Solin et la municipalité de Klis ont visité le Pont du Gard, le site sous la protection de l’UNESCO, et la ville de Nîmes, où ils ont rencontrés le maire et sénateur de la République française M. Jean-Paul Fournier; le premier adjoint au maire en charge de la modernisation et de l’évaluation des politiques publiques et un membre du Parlement européen M. Franck Proust, et l’adjointe au maire en charge du tourisme et de la promotion du patrimoine et le membre du Conseil régional Mme Mary Bourgade.

A part de la présentation de la ville et une discussion avec les représentants de la Ville de Nîmes et avec l’architecte de l’Etat M. Jean-Paul Pribetich, les actions qui ont été prises afin que la ville de Nîmes soit inscrite sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO ont également été présentés en soulignant le concept de la continuité de la vie depuis l’antiquité et l’intégration de l’architecture moderne. En outre, la délégation croate a été accueillie au siège de la Région Languedoc Roussillon à Montpellier, représenté par le vice-président en charge des affaires sociales, de la jeunesse et de l’éducation, Mme Béatrice Négrier.

Au siège de l’Office de Tourisme, la délégation croate a rencontré les représentants de la ville de Pézenas, dirigée par Mme Edith Fabre, adjoint au maire en charge du patrimoine, de l’artisanat et du tourisme. Dans la ville de Céret Mme Aurélia Greiveldinger a présenté le projet « province frontalière de l’art et de l’histoire » des Vallées Catalanes de Tech et du Ter qui comprend la coopération des 11 communes de la région frontalière française et espagnole dans les Pyrénées orientales. Dans la ville d’Amélie-les-Bains la délégation a été accueillie par le maire, M. Alexandre Reynal qui a présenté le projet de la reconstruction de l’hôpital militaire abandonné sur le principe de partenariat public-privé. À Saint Laurent de Cerdans deux exemples de préservation de vieux métiers traditionnels ont été présentés: de textile et de l’espadrille, qui emploient encore aujourd’hui la population locale. Les villes de Sant Joan de les Abadesses et Prats de Mollo étaient représentées par leurs maires M. Ramon Roque I Riu et M. Claude Ferrer.

Les deux derniers jours ont été consacrés à la visite d’Aix-en-Provence, la réception à l’Hôtel de Ville et la visite de la ville avec un accent sur le développement architectural de l’Antiquité à l’époque moderne. Délégation croate a également visité Marseille et le nouveau Musée des civilisations Européennes et de la Méditerranée (MUCEM) – son architecture unique et l’interpolation réussi avec la forteresse médiévale de Saint-Jean à son proximité.

studijsko putovanje Francuska-Izvjestaj

Post a comment

Print your tickets